Message de Gaïa suite aux incendies en Amazonie

Gaïa est conscience, Gaïa est la vie. Cette vie qui coule en tout et à l’infini. Je suis Gaïa, je suis votre Mère et je souffre. Je ne souffre pas du mal que vous me faites mais seulement des blessures que vous vous infligez à votre corps et à votre âme.

Le feu qui brûle en ce moment n’est qu’une apparence. Il est la vitrine d’un mal plus profond dont je dois à présent me purifier. Je n’ai pas peur pour moi, car une autre forme de conscience m’attend au-delà de cette purification. Mais j’ai peur pour vous mes enfants car bientôt je ne pourrai plus subvenir à vos besoins actuels.

Pourtant, une voie est possible sans souffrance. car tandis que je m’élève, vous vous élevez aussi et je ressens que beaucoup ont atteint leur limite. La limite d’un monde où la consommation est reine, où vous dépeuplez mes forêts, où vous viciez mon air. Un monde où l’amour est falsifié à travers les rôles que vous vous donnez.

Non, je perçois à présent une nouvelle conscience, une nouvelle nouvelle Humanité. Bien qu’en réalité cette conscience ne soit pas vraiment nouvelle. Car l’Homme est bon, tout comme les âmes qui l’habitent. Il est seulement souvent détourné de son véritable chemin.

Mes enfants, je suis Gaïa votre Mère. Et moi aussi, j’ai atteint ma limite, le point de non retour. Ma guérison a commencé. Mais cette guérison est également la votre. Gardez confiance. Si vous lisez ces lignes en cet instant c’est que vous êtes ouverts à votre guérison. Alors laissez vous porter. Fermez les yeux et priez pour la guérison de ce monde et de tous les êtres le peuplant.

Mère Gaïa

Message canalisé par Les Flammes de Gaïa

La nouvelle Humanité

Belle âme, nous voilà ici et maintenant, nous tes anges, nous tes guides de lumière.

Le temps de la nouvelle Humanité a commencé. vous avez passé le test, le test de votre capacité à maintenir un monde sans guerre nucléaire. Et vous le sentez probablement maintenant, ces dernières semaines et encore plus intensément ces derniers jours: vous changez, vous vous transformez. Les vieux doutes, les vielles rancœurs se dissipent et votre état mental s’allège.

Car un grand poids vous a été enlevé, le poids de votre karma qui jusqu’à présent freinait l’élévation de votre conscience, vous obligeant à revivre sans cesse les mêmes schémas jusqu’à ce que vous les ayez dépassés et intégrés.

Aujourd’hui les leçons sont comprises et assimilées et votre Mère Gaïa, la Terre, vous emmène vers une nouvelle conscience. La conscience de votre environnement, la conscience du rôle de vos pensées dans votre vie de tous les jours et sur votre entourage, la conscience que vous n’êtes plus esclaves de votre ego mais que vous pouvez le dominer sans le briser.

Une nouvelle conscience émerge, une conscience belle et lumineuse.

Bien sûr, certains résisteront, certains se complaieront dans l’ancien monde, celui de la dualité, du bien et du mal, de la lumière et de l’obscurité. Ces âmes ne supporteront pas les énergies d’amour qui se diffusent et se répandent actuellement pour faire naître une nouvelle Humanité.

Mais gardez confiance en l’avenir, belles âmes, vous êtes les initiateurs de cette nouvelle conscience. Si vous vous êtes incarnés en ces temps, ce n’est pas par hasard. Vous êtes venus expérimenter le passage à cette nouvelle conscience et pour beaucoup d’entre vous, aider à cette transition.

Belles âmes, nous sommes fiers de vous, nous vos anges et vos guides qui veillons sur vous. Nous sommes tellement heureux que vous ayez choisi la paix et non l’autodestruction même si cela n’est pas évident pour le moment.

Vous êtes des étincelles et aujourd’hui votre lumière n’a jamais été aussi brillante.

Message canalisé par Les Flammes de Gaïa