Qui se cache derrière le masque?

Qu’est-ce qui est le plus important? Le but ou le chemin pour y parvenir? Aujourd’hui nous vous posons cette question. Car souvent, en tant que chercheur de lumière, vous croyez qu’une fois le but atteint, la route s’achève! Mais non pas vraiment..

Je vois un homme joufflu et rieur. Il ressemble à un bouddha.

Car sinon où serait l’évolution? En réalité, le but c’est le chemin. Votre mission de vie, c’est le chemin que vous parcourez. Avec ses lignes droites, ses détours. Avec ses raccourcis et ses impasses. Car la raison de tout cela, c’est la recherche de votre identité véritable, c’est à dire savoir qui vous êtes vraiment sans tous les masques qu’on vous a fait porter depuis votre enfance.

L’enfant sait qui il est. Mais malheureusement, il oubli. Car il porte également le karma collectif, celui de toute l’Humanité. Et tant que l’Humanité ne changera pas, il y aura des masques à porter.

Mais sachez que le monde évolue, votre monde évolue. Votre karma collectif se fissure et se morcèle, traversé par une lumière grandissante. Et les enfants d’aujourd’hui ne se laissent plus masquer aussi facilement!

Ces enfants se sont aussi ceux qui se trouvent en vous. Votre enfant intérieur est là, bien présent et il ne porte aucun masque, il sait toujours qui il est.

Dans les moments de doute, quand vous pensez reculer, reconnectez-vous à votre enfant intérieur car il ne se trompe jamais.

Comment faire? En repensant à vos rêves d’enfant, en laissant entrer la joie dans votre quotidien. Quand l’atmosphère est trop lourde, quand la peur est dans vos coeurs, riez!! Car le rire triomphe de tout.

Celui qui ressent la peur ce n’est pas vous mais votre mental. C’est lui qui vous suggère la peur. Car vous êtes des êtres câblés sur l’amour. Seul l’amour est vrai. La peur n’est qu’une illusion dans ce monde de dualité.

Aujourd’hui, je m’adresse à votre enfant intérieur. Qu’il soit libre de s’exprimer librement et que la peur ne le paralyse plus.

Poyel

Texte canalisé par Les Flammes de Gaïa

Comment avoir de l’énergie pour réaliser ses rêves?

Nous avons tous au fond de nous un ou plusieurs projets que nous souhaitons réaliser. Changer de vie, se reconvertir, se lancer à 100% dans un domaine qui nous passionne… beaucoup mènent une vie qui ne leur convient pas tout à fait, se contentant en général d’un travail « alimentaire ». Alors comment concilier le quotidien et la réalisation de nos rêves? La première étape primordiale est de disposer d’assez d’énergie pour pouvoir se consacrer lors de son temps libre à 100% à la réalisation de ses rêves. Sans cette énergie de départ, il sera difficile voire impossible de mettre en place les actions nécessaires pour changer de vie. Cette phase de transition où l’on est toujours dans son ancienne vie et où l’on prépare la nouvelle est délicate puisqu’il s’agit de pouvoir assumer ses besoins quotidiens tout en se formant par exemple à un nouveau métier.

Alors comment développer cette énergie dont nous avons tant besoin?

« Mon corps est un temple »

Le premier foyer de l’énergie est bien sur le corps physique. Avant de pouvoir entamer une démarche de développement personnel, il sera important de se sentir bien dans son corps. Quels sont les signes d’une bonne vitalité?

Quels sont les signes d’une mauvaise vitalité?

Adopter une hygiène de vie « vitale »

L’énergie physique sera optimisée par une hygiène de vie intégrant les piliers suivants:

  • Avoir un sommeil suffisant et de qualité
  • Adopter une alimentation vivante, facile à digérer et source de nutriments
  • Fuir les dévitalisants comme l’alcool, le café, le tabac etc
  • Bouger

Se nettoyer et se recharger énergétiquement

Parce que nous ne sommes pas uniquement constitués d’un corps physique mais également de corps énergétiques (voir l’article les 4 corps de l’homme), il est important d’avoir une hygiène relative à ces corps subtils. Entre le corps physique et le corps vital (appelé également l’aura), se trouve le corps éthérique drainant les énergies usées qui peut rapidement se retrouver « encombré » en l’absence de nettoyage de ce corps. Outre le nettoyage des énergies usées, il conviendra de se recharger régulièrement à travers à l’hygiène vitale évoquée plus haut. D’autres techniques pourront être utilisées comme le contact avec la nature, l’hydrothérapie (l’eau nettoie mais recharge également), aromathérapie etc

Ne pas subir son mental

Si le mental peut être un précieux allié dans la planification d’un projet, non maîtrisé il peut vite devenir notre ennemi et consommer beaucoup d’énergie. Afin de ne pas gaspiller inutilement son énergie, il conviendra donc d’avoir une pratique quotidienne permettant de libérer son mental grâce à la méditation par exemple ou encore des exercices de relaxation.

Comment faire concrètement?

Parfois quelques ajustements sont nécessaires afin d’optimiser notre vitalité. Vous pouvez vous faire accompagner dans cette démarche par exemple grâce la réalisation du bilan de vitalité proposé par Les Flammes de Gaia. N’hésitez à me contacter pour prendre rdv ou pour plus d’informations.

Par Marjorie- Les Flammes de Gaïa

Ce matin j’ai réalisé une étude de la mission de vie d’un consultant. Un très beau tirage!

Les cartes l’invitent clairement ici à se tourner vers une activité en lien avec les animaux et même à envisager une reconversion professionnelle. L’une de ses missions de vie consiste également à dépasser ses peurs et à sortir de sa zone de confort pour être le propre acteur de sa vie. En développant sa connexion avec ses guides, il pourra par ailleurs recevoir plus facilement leur assistance. Avec le 4 de feu, les anges confirment que tous les voyants sont au vert pour le lancement d’un nouveau projet.

Pour une étude de votre mission de vie, vous pouvez me contacter à l’adresse suivante: lesflammesdegaia@gmail.com

Pourquoi connaître sa mission de vie?

Avant notre incarnation, nous avons defini des objectifs à réaliser durant notre prochaine vie. Ces différentes « missions » si nous les réussissons, nous permettrons d’évoluer et de passer une étape supplémentaire dans notre cycle de réincarnation. Jusqu’au jour où nous aurons appris tout ce que nous devons savoir sur Terre et nous pourrons poursuivre notre évolution sur d’autres plans. Certaines âmes ont connu une multitude de vies, on les nomme les « vieilles âmes « , d’autres n’en sont qu’à leur première ou deuxième vie et sont donc plus jeunes.

Toutes ont un plan d’incarnation ou « chemin de vie » à réaliser mais celui-ci diffère en fonction de leur nombre d’incarnations.

Une jeune âme devra intégrer la notion de dualité (bien/mal, ombre/lumière, vie/mort etc) et expérimentera au fil de ses vies différentes émotions et qualités telles que l’amour de soi et des autres, la haine, la peur, la compassion, le pardon etc. Plus elle évoluera plus ses objectifs seront tournés vers les autres. Les vieilles âmes ont ainsi souvent en plus de leurs objectifs personnels, une « mission » spécifique destinée à aider les autres.

Beaucoup d’êtres humains n’écoutent pas l’appel de leur âme et se retrouvent bien souvent à mener des vies bien loin du plan qu’ils sont censés réaliser. Il en résulte un grand mal-être voire des états dépressifs. Souvent, on sent que notre vie n’a pas de sens mais ne sait pas quoi changer pour aller mieux.

Sachez que quand nous avons un enseignement à apprendre, celui-ci se presentera tout au long de la vie (et voire celles d’après) tant qu’il n’aura pas été assimilé. C’est pourquoi par exemple, certaines personnes rencontrent toujours les mêmes difficultés dans leurs relations amoureuses ou malgré leurs efforts peinent à gagner de l’argent etc.

Connaître sa mission de vie ou plutôt ses missions de vie, car nous en avons en général plusieurs, permet de comprendre pourquoi nous nous sentons bloqués dans certaines situations et quels sont les moyens de nous réaliser pleinement.

Les vieilles âmes sont en général amenées à devenir des artisans de lumière c’est à dire qu’en plus de leurs objectifs personnels, elles ont la « mission » d’aider l’humanité à évoluer. Cette mission se manifeste par le développement de certaines capacités propres à chacun et fonction de sa famille d’âme. Ainsi certaines personnes vont être plus à l’aise dans la guérison, d’autres dans l’enseignement ou la création etc

Tant que nous ne sommes par sur le chemin nous permettant de réaliser notre mission, nous ressentons un mal-être, le sentiment que nous avons quelquechose d’important à réaliser et ce sentiment devient de plus en plus opressant au fur et à mesure que la vie avance.

Heureusement, l’Univers et nos guides font tout pour nous mettre sur le bon chemin. Mais parfois, il nous faut subir des grands chocs (licenciement séparation, accident etc) pour comprendre enfin que nous ne sommes pas alignés sur notre mission et réaliser le changement de vie qui s’impose. C’est souvent longtemps après que l’on réalise que ce qui nous a fait tant souffrir nous a en réalité permis de trouver notre voie…

Comment connaître sa mission de vie? Des signes vous sont envoyés tout au long de votre vie par vos guides. Vous pouvez également vous adresser à eux pour leur demander que ces signes soient plus évidents pour vous.

Sachez que vous avez tout ce que vous devez savoir en vous, il vous suffit d’écouter les messages de votre âme. Parfois, il peut être utile d’être aidé dans cette recherche, quand nous peinons à interpréter ces messages.

Les Flammes de Gaïa