Le Passeur d’âme est ce pont qui relie deux mondes. Le monde de la matérialité et le monde de l’immatériel. Il ressent, voit ou entend. Parfois les trois en même temps.

Le Passeur d’âme est le guide des âmes perdues mais il aide aussi à la transition. En ce moment, beaucoup de Passeurs oeuvrent parfois même sans le savoir.

Il est souvent associé à la mort. Mais il est beaucoup plus que ça. Une Lumière particulière émane de lui. Cette lumiere attire à lui les âmes dans le besoin. Certaines de ces âmes ont quitté leur corps et ne savent où aller. Si elles croisent un Passeur,  elles peuvent alors le suivre (parfois chez lui) pour solliciter son aide. Cela se fait souvent sans conscience. L’âme qui est dans le besoin n’a pas conscience de sa situation et le Passeur ne sait pas lui-même qu’il est Passeur. Car il opère dans beaucoup de cas la nuit pendant son sommeil.

C’est pourquoi beaucoup de Passeurs ressentent de la fatigue le matin. C’est qu’en réalité, ils ont beaucoup travaillé la nuit!

Quand le Passeur est prêt, que la peur de l’inconnu a deserté son cœur alors il est amené à prendre conscience de qui il est. Car il ne vous est présenté que ce que vous êtes capable de vivre sans en être trop perturbés. Tant que le Passeur n’est pas prêt, il continuera à opérer la nuit.

Le Passeur aide les âmes défuntes à s’élever. Elle les guide vers le lieu où elles doivent aller. Leur lumiere, si particulière, éclaire ces âmes souvent confuses et désorientées. Sachez chers Passeurs que vous êtes toujours épaulés dans cette tâche. Beaucoup d’êtres vous entourent pour vous soutenir quand vous opérez mais aussi pour vous donner la force nécessaire.

Mais l’autre grand rôle du Passeur d’âme se trouve sur Terre. Car vous êtes avant tout des âmes incarnées. Et l’âme peut être perdue et désorientée même dans son corps de chair. N’oubliez pas cela chers Passeurs car votre rôle en ce moment est determinant. Le passage n’existe pas que dans la mort. Il se trouve également dans la naissance, un changement de vie, un accident, dans le fait d’aimer et pardonner autrui mais avant tout aimer et pardonner à soi-même.

Car là est la clé: dans l’amour que vous portez envers vous-même. Que vous soyez Passeur ou non. Apprenez à vous aimer et à vous pardonner et le monde s’offrira à vous.

Message canalisé par Les Flammes de Gaïa

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s