Vivre pour soi

Vivre pour soi.

Vivre pour soi n’est pas égoïste. C’est profiter du cadeau de la vie qui vous a été fait.

Vivre pour soi n’est pas se détacher des autres, c’est répondre à ses propres besoins pour pouvoir être ouvert et bienveillant envers autrui.

Vivre pour soi, c’est se libérer de l’égo qui nous impose ce voile entre soi et la réalité. Car qu’est-ce la réalité? C’est ce qui Est, sans toutes les interprétations, toutes les hypothèses que votre ego vous soumet.

Vivre pour soi, c’est se libérer de ce voile et ainsi voir les autres comme ils sont réellement, dans l’instant présent, sans jugement ni interprétation.

Vivre pour soi, c’est donc se libérer de ses propres besoins physiques et travailler à voir la réalité sans jugement ni interprétation. Car là est la voie du bonheur: de votre bonheur mais aussi celui de votre entourage.

Quand vous voyez avec les yeux de la vérité et non les yeux de l’ego, vous ne pouvez pas être déçus, tristes ou en colère car vous voyez ce qui Est. Et ce qui Est n’est pas contre vous, ne cherche pas à vous nuire. Cela Est en cet instant précis, c’est tout.

Si quelqu’un s’adresse à vous avec agressivité, vous vous sentez probablement agressés et vous pouvez répondre par une agressivité plus forte. En réalité, pourquoi cette personne devant vous est-elle en colère? Etes-vous seulement l’objet de cette colère? Ou y a t-il autre chose? Cette colère ne vient-elle pas d’un besoin non assouvi? C’est à dire que la personne en question ne vit pas pour elle-même mais à travers le voile de son ego.

Là est la clé du bonheur car vous n’êtes pas responsable de ce besoin non assouvi. Chacun d’entre vous est responsable de la satisfaction de ses propres besoins et non de ceux des autres.

Ainsi en vivant pour soi, on n’impose pas ses frustrations aux autres car celles-ci n’existent pas. Et on se détache des frustrations des autres et de leurs manifestations car on sait qu’elles ne dépendent pas de nous et que nous ne pouvons rien y faire.

Ainsi face à une personne triste ou en colère, soyez emplis de compassion car cette personne ne vit pas pour elle. Mais ne vous identifiez pas à cette tristesse ou cette colère car celle-ci est extérieure à vous.

Les Guides de Lumière

Message canalisé par Les Flammes de Gaïa

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :